Licences saison 2018-2019
Création / Renouvellement

La procédure et les documents
à fournir ou compléter par ici...

 

Les matchs de reprise sont toujours des rencontres difficiles à négocier. La réception de Mont-de-Marsan, en ce jour férié de commémoration de l'armistice de 1918, n'a pas échappé à la règle.

Après trois semaines de pause des vacances de la Toussaint et avec la véritable arrivée de l'automne, ses frimas, sa lumière déclinante, le moral qui tombe dans les chaussettes, on se doutait que les choses risquaient d'être compliquées, que la belle mécanique connaitrait probablement quelques hoquets. Et ce, d'autant plus que les derniers entraînements avaient été peu satisfaisants (doux euphémisme).

Nos adversaires du jour étaient le Stade Montois, une équipe pour nous inédite en région, avec leurs maillots rayés jaune et noir faisant inconsciemment penser à des guêpes. Et les guêpes, c'est bien connu, bourdonnent, énervent, défendent âprement leur nid et piquent.

Malgré l'ouverture du score par Zoé au bout de 20", ce sont bien les guêpes landaises qui prennent la direction des opérations. Défendant rigoureusement et s'appuyant sur la précision chirurgicale de leur ailière gauchère au but, elles sont à la mène jusqu'au premier temps mort posé par Laurent (5-9 à la 15'). Remobilisation, consignes renforcées, et Maïssa nous remet dans le bon sens par trois buts de son aile, complétée par de superbes lucarnes en appui de Blandine et Manon aux 9 m. et Kim également de loin : 12-10 à la 23'. Nos Violettes ont redressé la barre, faisant preuve de détermination et d'autorité, performant les possessions de balle.

Pourtant, la machine connait de nouveau des ratés, du laxisme en défense et des échecs aux tirs, et ce sont les guêpes montoises qui reprennent du poil de la bête, nous infligeant un 0-4 douloureux : 12-14 à la 28'. Heureusement, Léna et Manon nous permettent de revenir à parité au moment du gong de la mi-temps : 14-14.

Retour aux vestiaires, les visages fermés, le sentiment d'une première période galvaudée, un manque global d'application, des précipitations inutiles et une défense qui se cherche. Bon, ce n'est pas la première fois que ce scénario gris se produit, à l'image du match inaugural à domicile contre Cambo. Il reste à espérer que la seconde partie du match sera alors similaire, avec des Violettes plus à leur sujet, plus rigoureuses, plus volontaires.

Cependant, ce sont les visiteuses qui réentament avec le plus de conviction et de justesse, nous prenant de vitesse sur plusieurs actions (15-18 à la 35'). C'est un moment important de la rencontre, Chloé arrête alors un pénalty et les bondrées violettes se mettent enfin à déployer leurs serres pour se sortir du guêpier landais. Plus handballistiquement parlant, nos filles tirent alors profit de leur condition physique supérieure pour accélérer fort. Sur son aile, Emma a trouvé les bons réglages et commence à enquiller régulièrement, Soline sort ses obus, Blandine reprend sa série à 9 m., Manon profite du gros travail obscur des pivots pour s'infiltrer, et nous renversons le score : 22-20 à la 44'. Le coach montois pose un temps mort qui enraye la série, les visiteuses resserrent les rangs et reviennent à parité (24-24 à la 52'). Décidément les choses ne sont pas simples !

Mais nos filles, avec beaucoup d'abnégation et de solidarité, remettent l'ouvrage sur le métier. Zoé se multiplie et gratte en défense avancée, Léna varie ses angles de tir et enrhume son défenseur, Manon, Emma et Blandine continuent à forcer et concrétiser : 28-24 à la 56'. Bon, les jeux sont faits... se dit-on. Pourtant, les visiteuses piochent encore un surcroit de ressources et font passer quelques frissons dans l'assistance, revenant à -1 à la 58', avant que Blandine ne les éteigne définitivement. Score final : 29-27.

Victoire acquise difficilement donc. Face à une bonne équipe landaise, défendant très intelligemment et dotée d'une buteuse de qualité, nos Violettes ont joué par séquences, alternant les bonnes périodes et les approximations. Si la première période a été pénible, en revanche la seconde a permis de se rassurer. Les filles présentes ont surmonté leur inhibition et pris leurs responsabilités, pouvant compter sur leur condition physique impeccable et faisant preuve de solidarité. Côté offensif, les ailières ont mis un peu de temps à trouver les angles, mais ont ensuite assuré. Les pivots ont souffert, pris dans des tenailles serrées, mais ont néanmoins dégagé des solutions pour les filles de la base arrière qui ont eu l'intelligence de ne pas s'enferrer dans des intervalles qui se fermaient instantanément et ont fait parler leurs bras de loin, avec nombre de buts aux 9-10 m. ou en appui. Côté défense, habituellement un de nos points forts, cela a davantage hoqueté, quand bien même les gardiennes étaient vigilantes et le coeur de la zone efficacement protégé.

Bon, nous restons en tête de la poule avec cette victoire, à égalité de points avec le CA Béglais... qui sera notre adversaire samedi prochain à Roger-Vincent. Autant dire, un derby au sommet... un match qui promet des émotions.

Allez Violettes !!!

PAG

  

  

  

  

  

  

  

... et merci une fois encore à Barbara pour son album photos ici (195 prises)...

Nos partenaires, ils nous soutiennent:

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com