Licences saison 2018-2019
Création / Renouvellement

La procédure et les documents
à fournir ou compléter par ici...

 

Avant une première pause dans le championnat, il nous restait à nous déplacer à Pau-Nousty et tenter d'accrocher une quatrième victoire consécutive. Contrat rempli, et avec autorité.

Pau-Nousty fait partie de ces adversaires familiers, de ceux que nous rencontrons tous les ans depuis..., de ceux qui saison après saison disposent toujours d'équipes compétitives, formées selon un moule bien rodé ; une formation que nous connaissons donc bien, d'autant que nous l'avions également déjà jouée - et battue - en tournoi qualificatif en septembre ; une équipe rude en défense, accrocheuse, décidée à rester invaincue dans sa salle (l'année passée, nous y avions "concédé" un nul avec une égalisation à la dernière seconde).

La rencontre démarre sur un schéma de jeu résolu des Béarnaises : une défense agressive et une stricte à touche-touche sur Héloïse. Dans une telle configuration, il faut attendre la 3' pour que Blandine trouve un intervalle et ouvre le score, et Zoé ensuite. Le match est fermé : seulement 2-2 à la 7'. Héloïse parvient à se défaire de son cerbère, et Emma règle son tir à l'aile, mais les locales sont accrocheuses, se multiplient et prennent un petit avantage à la 13' : 5-4. Laurent pose un premier temps mort et nos Violettes se repositionnent. Lucie sort les parades qui vont bien (18 arrêts sur le match, toujours aussi performante), avec devant elle son mur qui ne se laisse pas déstabiliser par les poussées ni surprendre sur les vigoureuses prises d'intervalle. Un joli but d'ailière de Margaux puis le score ne bouge plus pendant 6' ! Nos Violettes évitent de se consumer en projections inconsidérées ou en jeu long, laissent au contraire les locales s'épuiser. Passé ce rude épisode défensif, nos artilleuses peuvent alors davantage s'exprimer et mettent à profit leur savoir-faire, par Soline et Salma, ainsi qu'un pénalty et un missile à 12 m. d'Héloïse : 7-11 à la 27'. Le coach noustysien pose un temps mort, mais cela ne change rien aux dernières minutes de la première période, qui voient Emma mystifier par deux fois de son aile la gardienne adverse et Héloïse transformer un pénalty à la dernière seconde : 9-14 au gong.

On a vécu une première mi-temps rude, gourmande en énergie. Malgré un schéma quelque peu bouleversé, nos Violettes ont géré avec efficacité, répondant avec calme et autorité au combat physique imposé par les Jaune et Rouge. Elles ne sont pas tombées dans le piège, nulle n'a déjoué ni ne s'est énervée malgré les chocs ou les tirages de maillot. Vu des tribunes, le match a été âpre, avec des défenses ultra-resserrées, du combat permanent, quasiment aucune contre-attaque, peu de jeu sur grand espace. Il y avait de fortes chances que la seconde période se déroule sur les mêmes bases.

La reprise est placée sous le signe de la vigilance des deux côtés. La stricte à nouveau posée sur Héloïse est davantage surveillée par les arbitres, si bien qu'elle perd de son efficacité. Héloïse donc, Blandine, Emma et Soline optimisent les situations et convertissent les occasions : 13-21 à la 40'. Le trou est fait. Pour autant, les Noustysiennes ne renoncent pas et profitent d'une supériorité numérique pour se remettre dans le match. Nous encaissons alors un 4-0, notamment un triplé de l'ailière gauche. Laurent pose à la 45' le temps mort qui s'imposait, remobilise son monde et toute l'équipe se remet dans le bon sens. À partir de maintenant, jusqu'à la 57', nos Violettes vont contrôler à sens unique la partie, infligeant un 2-13 punitif aux Béarnaises. Profitant du toujours gros et performant travail défensif et de la fraîcheur physique de l'ensemble, Manon a enfin davantage d'espace devant elle et réalise un 5/5, Salma s'arrache en pivot et triple, Héloïse ayant carbonisé son cerbère lâche quelques autres missiles de sa réserve spéciale, Tania s'infiltre et marque, Léna quelque peu sevrée de ballons jusque-là peut enfin nous régaler à son tour, Lucie continue à fermer le coffre-fort. La messe est dite, et ce n'est pas le petit triplé terminal des locales qui change la physionomie d'ensemble : 22-34 au coup sifflet final, avec malheureusement à la dernière seconde une entorse pour Tania projetée dans un choc.

Une victoire emportée de haute lutte, dans un contexte compliqué. Nos filles ont su faire preuve de sang-froid, sûres de leur handball et de leurs qualités, gérant parfaitement la partie sur la durée, s'appuyant sur une défense rigoureuse et ayant encore progressé par rapport aux matchs précédents, soucieuses de ne pas se cramer inutilement en longues chevauchées ou montées hasardeuses de balle, attentives à la qualité de leurs transmissions et réceptions (même si les techniciens vont trouver motif à agacement sur quelques approximations ou fautes d'inattention). Et même si ce fut d'abord un match de défense, on notera les 34 buts de l'attaque, avec un taux d'efficacité de 72% ! Preuve s'il en est que nos filles ont un jeu complet.

Bravo Violettes, le championnat s'interrompt quelques semaines, le temps de recharger les batteries et de souffler un peu. Les entraînements continuent néanmoins, histoire de maintenir votre fraîcheur physique. Encore bravo !

PAG

  

  

Qui suis-je...?  

...merci à Stéphane, le roi du floutage, pour les photos...

Nos partenaires, ils nous soutiennent:

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com