Notre équipe fanion N1F

 

 

 
 

La nouvelle formule du championnat régional liée au passage à la Nouvelle-Aquitaine fait que... nous retrouvons à nouveau certains adversaires bien classiques, parmi lesquels Cambo que nous recevions hier dimanche pour démarrer.

Nous connaissons bien cette équipe basque au gré des saisons successives, accrocheuse et toujours difficile à manoeuvrer. Une équipe capable de nous faire douter et déjouer, défendant intelligemment et perdant assez peu de ballons, quand bien même leur entente interne semble parfois abuser d'épithètes vertes.

Nos Violettes ouvrent la marque grâce à une belle combinaison en pivot avec Camille, puis Emma de son aile, mais les visiteuses sont vives et profitent de nos premières naïvetés défensives (2-4 à la 7'). Nos filles se ressaisissent et reprennent la maîtrise grâce à Héloïse et de nouveau Camille : 5-4 à la 13'. On se dit que ça y est, les choses vont dérouler leur petit bonhomme de chemin, sans précipitation, avec un travail patient et juste. Mais de nouveau, on multiplie les mauvais choix, les transmissions hasardeuses, les fautes techniques et une défense qui se laisse manoeuvrer par le pivot basque et les décalages. Les Kanboarak reprennent la main : 5-7 à la 16'. Soline, Léna et Maïssa travaillent aux ailes et trouvent toutefois des solutions en attaque, et nous égalisons (8-8 à la 21').

Le match n'est pas très joli à voir, on sent les filles stressées. En face c'est accrocheur et opportuniste, si bien qu'on prend en moins de deux minutes un break qui fait mal (8-11 à la 23'). Laurent pose un temps mort pour recadrer les consignes minimales. Les paroles portent et nos Violettes terminent la première mi-temps sur une meilleure note, parvenant à égaliser grâce à Héloïse et Soline : 11-11 à la sonnerie. Ouf !

Parents et spectateurs pessacais, nous nous doutons que le huis clos des vestiaires va être le théâtre d'explications bien senties et de recadrages nécessaires. De retour sur le terrain, nos filles ont le masque, elles savent qu'elles peuvent, qu'elles doivent faire beaucoup mieux.

D'entrée, elles paraissent mieux en place et déterminées à tuer le doute. Camille, Héloïse et Léna se montrent tranchantes et plantent un 5-0. Dans le même temps, Lucie hausse encore son niveau dans les buts (18 arrêts au total), se multiplie et et arrête un pénalty, et la défense retrouve rigueur, solidarité et retisse sa trame serrée. Pour un score de 16-11 à la 35'. Les choses sont enfin refilées dans le bon sens.

Le quart d'heure suivant voit une réaction des Basquaises, mais cette fois-ci les nôtres ne déjouent plus et répliquent calmement par Soline, Héloïse et Tania en base arrière qui prennent les intervalles que leur crée le gros travail de Salma et Camille en pivot. Le score se creuse peu à peu : 24-16 à la 50'. Avec la fatigue, la fin de partie est moins limpide, des espaces s'ouvrent de part et d'autre, ce dont profitent pleinement de notre côté Manon pour un quadruplé et Kim juste avant le gong. Score final : 30-21.

Victoire au bout donc, mais un match un peu en demi-teinte. Une première mi-temps poussive, pleine d'approximations, de mauvais choix, de précipitation coupable, de défense poreuse. En revanche, une seconde mi-temps bien mieux maîtrisée, à l'image de ce à quoi nos Violettes nous ont désormais habitués : défense solidaire et plus agressive, gestion sereine des temps faibles, peu de pertes de balle, justesse et efficacité dans les derniers gestes. Lorsque toutes se mettent au diapason, appuyées sur une condition physique affûtée qui révèle tout son intérêt au fil des minutes de rude combat, alors tout va bien.

Il s'agissait du premier match de la saison officielle, un match de rentrée. Vaincre était important, elles l'ont fait. La machine est maintenant lancée, allez Violettes la voie vous est ouverte pour une belle saison...!

PAG

...Retrouvez ici quelques photos de l'échauffement prises par Stéphane...

Nos partenaires, ils nous soutiennent:

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com