Licences saison 2018-2019
Création / Renouvellement

La procédure et les documents
à fournir ou compléter par ici...

 

Nous nous attendions à vivre un match très compliqué ce week-end à Bordes, et cela s'est confirmé.

Compliqué de par la qualité de l'adversaire qui survole le championnat (notamment depuis le début de cette deuxième phase), mais compliqué également au vu du nombre considérable d'absentes et de blessées à déplorer (pas moins de 9 joueuses par rapport à l'effectif de début de saison... et pas des moindres). Nous partions donc avec un effectif fortement rajeuni, et vraiment dépourvu sur la base arrière, nous obligeant à y faire jouer Camille et Sandra.

Le décor étant ainsi planté, l'objectif de ce match était simple : travailler et ne pas renoncer... quels que soient le score et la physionomie du match !

La rencontre débute plutôt bien, les filles appliquent parfaitement les consignes, ne se laissant pas emballer par le rythme que Bordes essaye de mettre. Notre défense plie mais ne rompt pas, mais on sent déjà qu'il va falloir fortement s'employer de chaque côté du terrain, et y laisser des forces. Et effectivement, après un bon premier quart d'heure, nous passons une deuxième moitié de mi-temps plus délicate, avec un seul but marqué, et quelques contre-attaques subies. Le score à la mi-temps est logique : 15-7 pour les locales.

Aux vestiaires, la fatigue se fait sentir. L'équipe de Bordes est largement supérieure à notre jeune équipe du jour, d'autant plus que nous perdons notre seule véritable arrière d'expérience (Manon), dont les douleurs l'obligent à stopper là la rencontre. On sait que le match va être de plus en plus difficile, que Bordes va essayer d'augmenter le rythme en jouant sur grand espace, mais malgré tout nous décidons de jouer, de tenter de nouvelles choses, pour travailler.

C'est ainsi que la 2ème mi-temps commence avec une défense très étagée de notre part. Certes nous y laissons des forces, mais peu importe car l'objectif est ailleurs aujourd'hui. Le résultat est plutôt positif, car après 15 minutes dans cette 2ème période, nous n'avons encaissé « que » 6 buts, malgré les risques pris. Certes, la fatigue, le manque de lucidité, et le manque d'expérience de notre base arrière font que de l'autre côté du terrain c'est très très difficile. Nous n'arrivons pas à trouver de solution dans la défense béarnaise. On fait alors un 1er temps mort pour annoncer un nouvel enclenchement et continuer dans notre optique de travailler de nouvelles choses. Les filles l'appliquent, et trouvent des solutions... qui malheureusement ne se concrétisent pas au tableau d'affichage car le manque de précision dans les relations de passes et dans les tirs nous pénalisent. Résultat de ces pertes de balles, des montées de balles immédiatement exploitées par Bordes, qui nous inflige ainsi un 8-1 en 9 minutes. Nouveau temps-mort, pour souffler, et pour continuer à travailler autre chose. La fin de match est un peu mieux, avec un 1-1 sur les 6 dernières minutes et des solutions trouvées plus facilement mais toujours un peu gâchées par manque de lucidité. Résultat final : un score net de 30-9 pour les Béarnaises.

 

Que retenir de ce match ?

Une lourde défaite (mais il serait faux de dire qu'on ne s'y attendait pas), très peu de buts marqués et peu de solutions trouvées en attaque avec notamment une 2ème mi-temps famélique en termes de buts marqués (l'absence de cinq arrières majeures a pesé, d'autant plus que la blessure de Manon en 1ère mi-temps est venue s'y ajouter), un match très difficile (à jouer, et à regarder)...

Malgré tout, il y a quelques motifs de satisfaction. On avait demandé aux filles d'être courageuses, elles l'ont été, elles n'ont jamais lâché et n'ont jamais cessé d'essayer (en dépit des difficultés). Elles ont replié et ont défendu (résultat : 30 buts encaissés contre une équipe qui en marquait 37 en moyenne depuis le début du championnat Excellence). Et elles ont accepté le défi de ce match qui était de travailler et de jouer : elles ont su rebondir à chaque consigne, même si elles n'étaient pas habituelles (tant défensivement qu'offensivement) et elles ont continué d'essayer, malgré la fatigue et les difficultés. À noter également le premier match de Louise qui n'a pas démérité, notamment dans les replis et défensivement.

En espérant que ce match nous serve pour la suite, et surtout que l'on récupère rapidement nos absentes pour repartir sur la bonne dynamique qui était la nôtre depuis début mars.

Laurent

 

Nos partenaires, ils nous soutiennent:

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com